Communes des Monts du Limousin

MYSTÉRIEUX SOUVENT, CE PAYS N’EST JAMAIS INACCESSIBLE. CHACUNE DE SES 24 COMMUNES EN TÉMOIGNE.

AMBAZAC Une ville à la campagne

Au pied du Mont Gerbassou, Ambazac possède une magnifique église romane qui contient la châsse reliquaire et dalmatique de Saint-Etienne de Muret (qui fait partie du Trésor de l’Abbaye de Grandmont), la chapelle de Saint-Psalmet, la chapelle Notre Dame de la Libération et ses pierres taillées. N’oubliez pas de parcourir les innombrables chemins que vous propose la commune ainsi que le dolmen de la Lieue, le Puy de la Garde et sa table d’orientation. A découvrir également le plan d’eau de Jonas, le musée de minéralogie de pétrographie/Espace Izis ainsi que le centre équestre au Domaine de Muret.

BERSAC, LAURIÈRE et SAINT-SULPICE-LAURIÈRE L’époque florissante des maçons-migrants du XIXème siècle jusqu’à la 1ère guerre mondiale

Ce phénomène imprègne encore le patrimoine local. L’argent gagné et l’art de la construction des migrants limousins permettront d’ériger maisons ou bâtiments agricoles en bel appareillage avec corniche, ouverture en voûte, dessous de toit avec génoises en briques, linteau avec encastrement, fenestrou… Puits, lavoirs, loges de berger, murets de pierres sèches… sont encore visibles et sont les témoins du quotidien de nos ancêtres. Avec l’arrivée du chemin de fer, ces maçons vont également bâtir des viaducs sur la ligne Montluçon-Limoges.

Mairie de Bersac-sur-Rivalier

Mairie de Saint-Sulpice-Laurière

BESSINES-SUR-GARTEMPE Le premier Village Etape en France

Avec ses balades, sa rivière, son lac, ses festivals les Bandafolie's et Graines de rue, l’Espace Valadon et le musée de la mine Urêka, le maître Verrier Patrick Crespin, Bessines est une étape dynamique entre nature et culture. Pour découvrir le bourg avec le circuit du patrimoine, 3 km, les traces au sol de Philémon le Hérisson, la mascotte des Villages étapes vous conduiront vers 12 plaques illustrées et commentées en lave émaillée.

BILLANGES (LES) Au Pays des forêts et des eaux vives

Situé aux abords du Taurion et avec de nombreux ruisseaux, la communes des Billanges  se situe sur la Route de Saint-Jacques de Compostelle et propose de nombreux chemins. Son église romane est caractéristique car elle possède des échauguettes, une statue de Saint-Etienne de Muret et le bras reliquaire de Saint-Félicien provenant de l’Ordre de Grandmont.

BREUILAUFA : "Le breuil au fa(gus)" ou le bois de hêtres

Bien installé au pied des Monts de Blond, Breuilaufa possède un patrimoine naturel intéressant : randonnée sur le chemin du bois aux fées, pêche dans la rivière Glayeule ou les étangs du Gôt. Le patrimoine culturel et religieux vaut également le détour : l’église et son trésor inscrits aux Monuments Historiques, le dolmen, la croix des Varvaux dite Christ en jupon.

BUIS (LE)

Son église a été entièrement refaite suite à la tempête de 1999. Sur le sentier pédestre de 13 km, découverte de la Croix du Marchand. Son nom vient du fait qu’en 1612, une caravane de marchands revenant de chercher des épices dans le sud de la France est attaquée par des voleurs. Le chef des marchands est tué lors de l’attaque et est enterré sur le lieu du crime. Au mois d’août, la commune est en effervescence lors de son festival de blues.

CHAMBORET

Le circuit de randonnée La tombe du marchand permet de découvrir le bourg et son église de 1848 dotée d’une cloche classée Monument Historique. Le promeneur aura également l’occasion de voir les villages, fontaines et moulins… Le patrimoine naturel vaut également le détour avec la forêt présente au pied des Monts de Blonds ainsi que la rivière Glayeule et ses marais classés Natura 2000.

COMPREIGNAC Ancien village ceint de remparts édifié sur une éminence

Il ne reste de ces remparts – outre les vestiges des tours du château et la grange seigneuriale de 1787 transformée en ensemble socio-culturel – que l’église fortifiée du XIIème siècle (p.17), détruite par le Prince Noir en 1370, reconstruite et agrandie au XVIIème siècle.

FOLLES et FROMENTAL Guerre de Cent ans et mégalithes témoins d’une occupation très ancienne

L’église Saint-Blaise de Folles fut ruinée par les Anglais - comme celle de Fromental en 1358- et reconstruite en 1490 avec un portail à trois voussures munis de chapiteaux empruntant leur ornementation au monde animal. Les villages du Cluzeau (dolmen des Goudours) du Monteil ou de Montjourde (découvertes d’urnes funéraires) sont les témoins d’un lointain passé. A Fromental, le château et son donjon central flanqué de 2 corps de bâtiment avec mansardes et la porte principale annoncent le style Renaissance. Le circuit des Pierres Magnat permet une halte au pied d’énormes roches de granite ainsi qu’au village de Bagnol. Eric Martialot, brasseur a reçu plusieurs fois un Fourquet d'or pour sa blonde, à déguster avec modération.

JABREILLES-LES-BORDES Un patrimoine historique considérable

Jabreilles-les-Bordes est une des communes les plus forestière du Limousin (le puy de Jabreilles est déclaré site naturel protégé). Il subsiste également sur la commune de nombreux témoignages du passé : l’église des XIII et XVème siècles avec son clocher octogonal couvert de bardeaux de châtaignier, le porche avec son escalier en bois, la stèle de la Déesse Epona, le retable baroque, les vitraux contemporains en lithophanie, les loges de bergers et le point de vue au Puy des Roches.

JONCHÈRE-SAINT-MAURICE (LA) Juncheria, terre d’élevage

Berceau de la race Limousine,  La Jonchère-Saint-Maurice a aussi connu la grande aventure de l’or blanc, l’argile à porcelaine. Sa montagne généreuse offre également de nombreux panoramas et des témoignages de son riche passé comme l ‘église du XIXème siècle. L’Arboretum, la Pierre Branlante sont des milieux naturels emblématiques de la commune ou les activités de plein air ont su trouver leur place.

NANTIAT

Située à mi-chemin entre les monts de Blond et les premiers reliefs des monts d’Ambazac plus à l’est, Nantiat est une grosse bourgade marchande. Deux rivières, la Glaieule et le Vincou, ont fait leur lit dans cet espace traçant depuis Limoges vers le Poitou la route du roi Henri IV. Cette vallée est celle qu’utilisent aujourd’hui la voie SNCF et la RN 147. L’ancien canton aux 1000 étangs dévoilera aux touristes ses bonnes fontaines, ses demeures seigneuriales et des vestiges granitiques remarquables : menhir celtique de la Croix-Parot ou vasque baptismale du XIème siècle.

NIEUIL de Novio nouvelle clairière ou nouveau champ cultivé

Cette ancienne commune, comme le montrent les découvertes archéologiques et les vestiges du passé gallo-romain pourrait dater du Vème siècle. Cité coquette et accueillante, Nieul possède un château datant du XIVème et XVème siècle avec un parc agréable pour la visite.

RAZÈS   1ère capitale des Lemovices ?

C’est ce qu’attestent diverses thèses historiques. Ratiastumaurait été un oppidum gaulois avant l’arrivée des Romains dans la région. Au Vème siècle, Razès prend le nom de Castrum de Resesse (camp de retranchement) dont il reste une pierre tombale et les armoiries d’une des familles les plus illustres du Limousin, les Razès.

SAINT-JOUVENT Eglise sous le patronage de Saint-Gaudens

Le bourg de Saint-Jouvent s’est développé sur la rive gauche de la Glane. La découverte d’outils néolithiques, de sculptures gallo-romaines prouve une installation ancienne. L’église du village date de la première partie du Moyen Âge (voûte romane à l’entrée). L’intérieur présente de belles
croisées d’ogives gothiques. Saint-Jouvent a connu une activité importante d’exploitation de ses carrières, notamment celle de Neuplanchas, puisque c’est là que furent prises aux XIIIème et XIVème siècles les pierres aux grains délicats qui servirent à la construction de la cathédrale de Limoges. La commune peut s’enorgueillir de nombreuses fermes et logis de caractère.

SAINT-LAURENT-LES-ÉGLISES ... et au milieu coule... le Taurion

Dans l’église, vous pourrez admirer un magnifique gisant en granit doré ainsi que le grand portail de pierre de l’Ordre de Grandmont au Couret, le château de Walmath de style Napoléon III ainsi que le pont  Bow string au pont du Dognon qui surplombe la rivière Taurion ou encore la fontaine Saint-Jean prés de l’église.

SAINT-LÉGER-LA-MONTAGNE Autrefois appelé Montana...

On y trouve le point culminant des Monts d’Ambazac à Sauvagnac : 702 m. Le chemin des trois clochers tient son nom des 3 édifices religieux présents sur la commune : l’église du bourg, Notre dame de Sauvagnac, Saint-Pierre-la-Montagne (porte en cuivre unique dans la région). Saint-Léger-la-Montagne possède aussi un pont romain, de nombreux chaos rocheux comme la pierre branlante (point de vue), la pierre tremblante au Temple (gigantesque bloc de granit), et bien sûr la tourbière des Dauges. 

SAINT-PRIEST-TAURION Niché entre Vienne et Taurion

Saint-Priest-Taurion vous offre ses coins de pêche incomparables sur les rives de la Vienne et du Taurion ainsi que ses randonnées pédestres. Apprécierez le calme de son aire de détente paysagère de Chauvan, le style du vieux bourg et son église du XIIème siècle (croix processionnelle et vitrail de Francis Chigot ainsi que son viaduc de dix arches).

SAINT-SYLVESTRE De l’origine de l’Ordre de Grandmont

Avec un relief prononcé très boisé, Saint-Sylvestre compte une dizaine d’étangs, datant de l’Abbaye de Grandmont dont les étangs des Sauvages (situé sur le Chemin des Moines).  Sur cette commune se trouve le site de la célèbre Abbaye de Grandmont avec comme vestiges, le buste reliquaire  de Saint-Etienne et la chapelle située sur l’ancienne abbaye. 

THOURON Au pays des étangs

Commune aux nombreux attraits naturels et patrimoine bâti de caractère : circuit des étangs, forêts, château et trés grand parc. Thouron vous enchantera par sa diversité de paysages et sa nature préservée.

VAULRY

Située au pied des Monts de Blond qui culminent à 500m, la commune présente de nombreux sites naturels protégés : paysages magiques qui alimentent l’ambiance de légende et d’irrationnel.